Skip to content


Comment améliorer l’expérience utilisateur (UX) d’une archive ouverte ?

Posté dans Open acces / Archive ouverte, Utilisabilité, UX.

« Details matter, especially when they can influence whether users engage with a  new digital initiative that relies heavily on their support.« 

Il y a quelques semaines, je posais la question de l’expérience utilisateur au sein de l’archive ouverte HAL. Au même moment, un article traitant de l’UX des archives institutionnelles paraissait dans la revue Information Technologies and Libraries.

L’université MacEwan (Edmonton, Canada) a récemment lancé son archive institutionnelle Ro@M. Sonya Betz et Robyn Hall racontent dans « Auto-archiver avec facilité dans une archive institutionnelle : microinteractions et expérience utilisateur » comment l’équipe a utilisé les tests d’utilisabilité et le concept de « Microinteractions » théorisé par Dan Saffer pour faciliter la procédure de dépôt de documents dans l’archive. Leur objectif était de ne pas se contenter de proposer un outil mais d’en faire une application utile, utilisable et désirable selon les termes de Aaron Schmidt et Amanda Etches.

Associée aux tests d’utilisabilité, l’approche par microinteractions semble prometteuse pour déceler tous les points de blocage des procédures. Les résultats eux-mêmes sont intéressants et montrent que soigner les moindres détails compte beaucoup dans l’adoption d’une nouvelle application.

J’ai procédé à la traduction française de l’article : Auto-archiver avec facilité dans une archive institutionnelle (français).

Bonne lecture.

 

Taggé , , , , , , , .


1 réponse

Suivez la conversation, abonnez-vous au flux RSS des commentaires de ce billet.

Poursuivre la discussion

  1. Comment améliorer l’expérience utilisateur (UX) d’une archive ouverte ? | Veille juridique Lié ce billet on 6 octobre 2015

    […] Sourced through Scoop.it from: assessmentlibrarian.fr […]



HTML possible

ou, répondez à ce billet via trackback.